•  

     

    Le 28 mai 2019 : une sortie improvisé d’une semaine, nous nous dirigeons du coté de Rennes et bifurquons sur la Presqu’ile de Quiberon, malheureusement  le temps n’est pas au beau fixe.

    Tout d’abord  Carnac et ses Menhirs :

    Mondialement connue pour ses célèbres alignements de menhirs, Carnac est située au cœur de la Baie de Quiberon, à deux pas du Golfe du Morbihan. Avec ses 4 kilomètres de menhirs vieux de 7000 ans, Carnac est une terre de légende où les visiteurs peuvent  découvrir un patrimoine préhistorique exceptionnel et revivre l’histoire de leurs ancêtres.

    Un petit aperçu :

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Puis arrivons tout doucement sur la presqu’île, beaucoup de monde et de circulation. Nous nous installons dans un camping se trouvant en début de la  presqu’ile " Saint-Julien"

    presqu’île de Quiberon

    presqu’île de Quiberon

     presqu’île de Quiberon

     

     

        Un très beau camping.

     

    presqu’île de Quiberon

    presqu’île de Quiberon

    presqu’île de Quiberon

     

     

     

    presqu’île de Quiberon

     

     

     

    presqu’île de Quiberon

     

    le 29 mai 2019 : A vélo  allons repérer les lieux, beaucoup de  pistes cyclables , mais certaines sont à partager avec les automobilistes....

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    presqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     La grande Plage  : Au coeur de la station, la Grande Plage orientée plein sud, face à Belle-Ile-en-Mer, est dotée de nombreuses prestations en été : une surveillance avec maître nageurs, des clubs de plage pour petits de grands.
    Longeant la Grande Plage depuis Port Maria jusqu'au Casino, la Promenade de la Plage et le Boulevard Chanard constituent une promenade des plus plaisantes.

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

    Le casino d'un côté et le  Château Turpault que l'on peut apercevoir tout au loin

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     
     Le château Turpault marque l'entrée de la Côte Sauvage.
    Ce manoir de style anglo-médiéval fut construit en 1904 par un filateur de Cholet, Georges Turpault qui le baptisa le château de la mer. Il fut ensuite renommé Château Turpault par les Quiberonnais. Etant toujours une propriété privée, ce château ne se visite pas.

     

     

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une haute tour blanche, verte à son extrémité. Impossible de le rater, ce phare est le symbole de Port-Haliguen, à Quiberon. Tout commence au milieu des années 1850. Haut de 11,20 mètres, le fanal est alors l’emblème de la modernité.

    Autrefois, les phares n’étaient que de simples mâts sur lesquels on hissait des lampes à pétrole pour signaler la proximité du port. C'est en 1856 qu'est achevée une tour en pierre. Ce phare a été utilisé pendant plus 110 ans, jusqu'en 1972.

     

    30 mai 2019 : Aujourd'hui avons décidé de prendre le petit train touristique un peu de repos ne fera pas de mal

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

    presqu’île de Quiberon

     

     

    Le train à 14h30 en effet la bonne heure, car pas beaucoup de monde.

     

    presqu’île de Quiberon

     

     

     C'est parti pour  50 minutes de balade  à la vue des plages de sable fin, le calme de la Baie, avant d'arriver  vers la Côte sauvage, royaume du vent, des vagues et des oiseaux.

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

                                                                                                                                    le trou du souffleur

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des mégalithes, des Menhirs et des Dolmens, il y en a aussi dans la Presqu’ile de Quiberon. Certains sont bien cachés, ou dans des propriétés privées, d’autres sont dans des champs ou au bord de la Cote Sauvage. Le menhir dit « en bonnet d’évêque » est le plus photographié, et le plus connu.

     

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Retour par le  Port Maria, embarcadère pour les îles de Houat, Hoëdic et Belle-Ile-en-Mer.

    Très belle balade sous un beau soleil.

    Reprenons nos vélos pour rentrer  tranquillement au camping, ce soir nous sommes invités chez des amis à prendre l'apéritif.

     

    31 Mai 2019  : Dernier jour, il fait beau, nous décidons de faire la  Pointe de Conguel

     

    presqu’île de Quiberon

     

    Située à l'extrémité de la presqu'île de Quiberon, la pointe du Conguel offre un magnifique panorama, notamment sur l'entrée du Golfe du Morbihan, Belle-Ile, l'île d'Houat, l'île d'Hoëdic et la presqu'île de Rhuys.

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous arrivons très vite  au parking par la côte sauvage,

    pouvons commencer le parcours de env. 3km à pieds .

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

    presqu’île de Quiberon

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

    presqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

    Une très belle virée, ne regrettons pas cette dernière sortie, nous reprenons le chemin du retour en passant devant ce joli bâtiment de la thalasso de Quiberon

     

     

    presqu’île de Quiberon

    presqu’île de Quiberon

    presqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     


     

    Dernière nuit  au camping, départ demain matin. Un séjour court mais super.

     

    presqu’île de Quiberonpresqu’île de Quiberon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • le 28 mars 2019 :

    1ere sortie de 2019, nous nous décidons d'aller rendre visite à nos amis de longue date dans le Nord à Fourmies.

    Arrivons donc dans la matinée du 29/3/19,

    la maison toujours aussi belle et importante au top .....

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous sommes très heureux des retrouvailles.

     

    Après midi, Franco nous emmène en Belgique à "Chimay" pendant que Nicole repos obligatoire, opération récente.

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

    Le clocher à bulbe de

     la collégiale Saint

     Pierre et Paul de

        Chimay

     

     

     

    A Coté se trouve  Le château de Chimay, sis au cœur de la ville de Chimay, dans le sud de la botte du Hainaut (Belgique) est un manoir résidentiel du XVIe siècle, toujours habité ...

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

        

     

     

     

     

     

     

     

    Après cette petite visite nous rentrons tranquillement vers 18h30

     

    Le 30 Mars 2019 :

    Aujourd'hui nous décidons d'aller visiter le musée du verre "MusVerre" à Sars-Poteries

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

    Ici,sont rassemblées des pièces en verre crées a Sars Poteries à l’occasion du symposium international du verre et du colloque Verre et Architecture du musée, ont eu un impact majeur pour la création contemporaine en verre et  l'évolution du musée. Des

    artistes de nombreuses nationalités y ont participé

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"  Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

     

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies" Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

     

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies" Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lieu incontournable de la création verrière internationale, le MusVerre est installé à Sars-Poteries, au cœur du bocage avesnois, dans un bâtiment d’une qualité rare, véritable écrin de pierre bleue. Offrant 1 000 m² de surface d’exposition, le MusVerre révèle une prestigieuse collection

    Un dernier repas avec nos amis, demain repartons

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un dernier repas avec nos amis, demain matin allons reprendre la route.

     

    Le 31 mars 2019 :

    Nous quittons nos amis avec regret avons passés deux agréables jours avec eux.

    Avons décidé de passer à Verdun pour visiter les différents sites  mais il y en existe tellement  qu'il a fallut en sélectionner quelques uns pour une journée, nous reviendrons a l'occasion.

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"

    Commençons par l’ossuaire de Douaumont

    C’est à la fin de la Première Guerre Mondiale que la construction de l’ossuaire est décidée à l’initiative de l’évêque de Verdun, à seulement 8 km de Verdun. Il donne ainsi une sépulture descente aux soldats morts à Verdun et dans les environs, et offre aux familles un lieu pour se recueillir.

    Sa construction est achevée en 1932.

    Aujourd’hui, l’ossuaire de Douaumont abrite les restes de 130 000 soldats inconnus, français et allemands.

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A l’arrière du monument, des lucarnes au ras du sol laissent entrevoir des ossements pour rappeler 

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

    A l’intérieur, les murs sont recouverts des noms et dates de naissance/mort des soldats qui sont morts à Verdun, et dont les ossements sont réunis dans l’ossuaire. Dans des alcôves, des tombes sont également alignées. Il s’agit de 46 tombeaux (un pour chaque secteur principal du champ de bataille, d’Avocourt aux Eparges) abritant les restes mortels de soldats allemands ou français. 

     

     

    Édifié pour recueillir les restes non identifiés d'environ 130 000 combattants français et allemands tombés au cours de la bataille de Verdun, l'ossuaire de Douaumont est le plus important des monuments français en souvenir de la guerre de 1914-1918. Cette vaste nécropole longue de 137 m, dont les 18 travées contiennent chacune deux sarcophages en granit, est surmontée de la tour des Morts, haute de 46 m (au 1er étage, petit musée de la guerre). Devant l'ossuaire, les 15 000 croix du Cimetière national. 

     

     Nous voici rendu au

     MEMORIAL DE VERDUN

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"

    Petite virée dans le Nord "Fourmies" 

       En plein cœur du champ de bataille, le Mémorial de Verdun propose une muséographie

    d'exception. Déployés sur trois niveaux, 2 000 objets de collection, une multitude de photos souvent inédites, des témoignages français et allemands et des dispositifs audiovisuels exceptionnels évoquent l’expérience combattante de soldats venus de tous horizons durant la Grande Guerre.

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Témoins modestes et fragiles, les objets du quotidien des combattants se découvrent tout autour dans des vitrines de bois brut. ils apportent une autre vision de la bataille, à la hauteur d'un regard d'homme

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

         Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

     

     

     

     

     

                                                                                                                         

      

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

             

        

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

      

    On y a passé presque 2 heures très enrichissantes. Pas beaucoup de monde  c’était parfait. Une visite qui a permis vraiment de réaliser, de comprendre et … d’avancer sans oublier. Nous avons  sincèrement adoré.

     

    Nous quittons donc ce site pour nous diriger du côté de la Bourgogne, et profitons d'emprunter la Voie sacrée.

    Aujourd’hui encore, il est possible de découvrir le circuit de la Voie Sacrée en parcourant ses 75km balisés de bornes casquées  caractéristiques

                                                                        

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

    En 1967, le Monument de la Voie sacrée est construit sur plateau du Moulin-Brûlé à Nixéville-Blercourt. Il rend hommage aux soldats français ayant participé au fonctionnement de la Voie sacrée.

     

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     Cette route stratégique qui relie Bar-le-Duc à Verdun a permis le transport d’hommes, de munitions, de matériel et de ravitaillement lors de la bataille de Verdun.

    À la veille de la bataille, la route départementale de Bar-le-Duc à Verdun est privilégiée face aux trois voies ferrées du secteur qui sont difficilement utilisables. Elle devient la seule voie routière à pouvoir alimenter le front de Verdun à partir du 21 février 1916.

                                                                                                                                                                                                                                    

    Petite virée dans le Nord "Fourmies" Petite virée dans le Nord "Fourmies"Petite virée dans le Nord "Fourmies"

     

    Petite virée dans le Nord "Fourmies" 

     

    L’entretien de la route a été un véritable défi. S’inspirant du chemin de fer, la route est divisée en six cantons qui possèdent chacun un service de surveillance qui doit veiller au bon acheminement des hommes et du matériel. Au plus fort de la bataille de Verdun, jusqu’à 8 000 véhicules circulent en continu sur la Voie sacrée. De nombreux soldats territoriaux sont mobilisés pour entretenir la route nuit et jour. Les véhicules en panne que l’on ne pouvait pas remorquer étaient poussés dans le fossé.

    Après le conflit, elle devient un haut lieu de mémoire de la bataille de Verdun.

     

     

    Notre petit periple se termine ici, nous reprenons notre route pour retour au bercail.  Avons vraiment apprécié un petit tour. Et encore un grand merci a Franco et Nicole de leur gentil accueil.


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique